Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Le Best of « Inside » Badsender de 2021 : équipe, chiffres, nouveaux clients, augmentation de capital, climat, …

Chère communauté,

J’aurais aimé vous dire qu’en cette fin d’année j’ai pris le temps de vous écrire au coin du feu. Mais la vérité c’est que je l’ai fait à l’arrache, en plusieurs fois … et parfois en pleine nuit (comme ces mots, là, à l’instant)… la routine quoi.

Comme pour tout le monde, cette fin d’année a été délirante à plus d’un titre. Mais ça valait le coup de jeter un coup d’œil en arrière parce qu’on a tout de même abattu un boulot de dingue… et que c’est même parfois parti dans tous les sens. Et puis, on aime partager des trucs chez Badsender.

(Vous nous direz si l’exercice est sympa ou si ça pue l’appât du gain à plein nez).

Équipe

Cette année, il y a eu pas mal de mouvements (et de très chouettes rencontres). En plus des 7 personnes de base, nous avons durablement accueilli 3 individus qui ont largement participé à faire grandir Badsender !

Copyright Pierre Jarrige 😉

Pierre, qui est venu nous prêter main forte en design-inté et qui a pris le temps de se former à la conception de master templates LePatron. Il faut croire qu’il est fait pour Badsender, ex-néo-belge, totalement pointilleux et perfectionniste sur un peu tout, un peu décalé, … Ça matche fort ! Pierre, c’est un peu de surf, pas mal de moto et des foires aux vins.

Solène, qui a la vie rêvée d’une bonne moitié de l’équipe. Moitié geek, moitié éleveuse de moutons. C’est en fait fin 2020 que Solène a commencé à nous aider dans l’intégration de master templates dans notre éditeur email. Et sans elle, il est fort probable que l’on n’aurait pas tenu la cadence cette année. Si pendant 12 mois elle nous a menti en nous disant que sa webcam était cassée, on est maintenant content de voir sa frimousse à nos réunions de 9h31.

Olivier, ah, Olivier. Copain d’enfance de Pierre que ce dernier a ramené chez nous. Tout commence par un audit de nos pratiques de développement du Patron. Et v’là-ty-pas qu’en quelques semaines Olivier devient Product Owner de notre éditeur email. Roi du nettoyage numérique et de l’organisation, Olivier a déjà largement marqué Badsender par son impitoyable vision de la gestion de projet. Parfois il nous fait peur. Mais quelques mois seulement après son arrivée, il est I-N-D-I-S-P-E-N-S-A-B-L-E. Puis comme il fait des semaines de 4 jours pour se réserver 3 jours pas semaine à l’escalade, on est un peu jaloux !

Mais ce n’est pas tout ! Nous avons aussi démarré 3 collaborations (très) légèrement moins régulières, mais très importantes pour nous. Avec Sébastien Courtecuisse (rédaction, gestion de projet et de campagnes), Audrey Roussel (conseil) et Jonathan André (gestion de campagnes sur Klaviyo).

CA et nouveaux clients

2020 a été une année… étrange pour tout le monde. Une année pendant laquelle Badsender, malgré un recul de CA, avait réussi à rester rentable. En 2021, l’accélération est absolument énorme puisque l’on croît de 50% par rapport à 2020 et même de 25% par rapport à 2019 qui était déjà une bonne année.

Cette croissance a été rendu possible par la confiance de nos clients historiques (Prisma, la Fédération Française de Tennis, CMI Publishing, Antargaz, Younited Credit, Reworld Media, Unique Heritage Presse, Beobank, Engie, L’Equipe, …).

Mais aussi l’arrivée de nombreux nouveaux clients en 2021, entre autre venus pour notre éditeur d’email : Clarins, Vorwerk, Saint Gobain, Editis-Interforum, Cambium, Continental, B-Sharpe, J&Joy, Wurth, Absys Cyborg, Byredo, Ouest-France, Lavazza, WWF, Ixina, …)

Pour autant, tout n’est pas simple, Badsender reste une petite structure et les associés sont uniquement des membres de l’équipe (voir plus loin). Le sujet de la trésorerie reste donc un défi quotidien dans une activité qui est très saisonnière. Nous nous faisons un point d’honneur de payer tous les salaires de nos collaborateurs en temps et en heure… pas toujours simple quand nous sommes rémunérés 2 mois plus tard par certains de nos clients (oui il y a un message 😉 ça fait toujours du bien de rappeler certaines réalités).

C’est pour ça qu’en 2022, notre objectif sera surtout de maîtriser cette croissance pour ne pas nous mettre en danger. Des projets de qualité, intéressants, avec des clients qui veulent devenir des partenaires sur le long terme.

Actionnaires + salariés

Pour faire suite au point précédent, nous avons décidé cette année de faire entrer toujours plus de collaborateurs au capital de la société. En septembre, Marion Duchatelet, Sébastien Fischer et Fabien Vanacker ont participé à une petite augmentation de capital et rejoignent Marion Moillet, Grégory Van Gilsen et moi-même au capital.

Début 2022, nous attribuerons aussi des actions gratuites à l’ensemble des collaborateurs-salariés (donc pas tout le monde 😉 ).

Notre objectif a toujours été d’être le plus transparent possible avec tout le monde. C’est pour ça que chaque mois nous présentons les chiffres du mois précédent en réunion de 9h31 pour l’ensemble des collaborateurs, qu’ils soient actionnaires, salariés ou même freelances (en tout cas ceux qui se sont connectés 😉 ).

Ah, oui, c’est pas vraiment une question d’actionnariat, mais je le mets là quand même : nous avons déménagé notre siège social à Montréal, mais pas forcément celui auquel vous pensez en premier lieu ?. Ca ne change pas grand chose, nous sommes de toute façon toujours tous en télétravail.

Climat

Une autre ambition de Badsender, c’est de prendre nos responsabilités vis-à-vis du monde qui nous entoure. En 2021, nous avons principalement mené 3 actions

  • Fresque du climat : En début d’année, nous avons réalisé un atelier Fresque du climat avec Isabelle Buisine. Ce fut l’occasion pour l’ensemble de l’équipe de se mettre à jour sur les enjeux climatiques. L’objectif n’était pas forcément d’en sortir avec un plan d’action concret, mais bien de comprendre les différents aspects des dérèglements climatiques.
  • Dates d’expiration dans les emails #ZeroCarbonEmail : En mars, nous avons satellisé une idée visant à ajouter des dates d’expiration dans les emails commerciaux afin de faciliter leur suppression par les fournisseurs de boîtes email. Après 9 mois, le projet est bien en route ! Plus de 60 entreprises soutiennent le projet, et un brouillon de spécifications techniques a été publié. Nous espérons les premières implémentations de la part des fournisseurs de boîtes email d’ici la fin 2022.
  • Migration de notre IT vers Infomaniak : Comme action concrète, Badsender a décidé de migrer une grande partie de son infrastructure informatique chez l’un des hébergeurs les plus respectueux de l’environnement. Pour y arriver, nous avons misé sur de nombreuses solutions OpenSource qui ont l’avantage de pouvoir être hébergées où on le désire. Ce mouvement nous a aussi permis d’être moins dépendant des GAFAM. Tous les détails se trouvent ici.

En 2022, pour continuer cet effort, nous avons décidé de réaliser un bilan carbone de nos activités directes et surtout indirectes. Cela nous permettra de continuer à avancer, mais cette fois en étant accompagnés de spécialistes. Notre objectif est aussi de continuer à communiquer sur ces sujets avec la plus grande transparence possible. Pas pour faire du greenwashing, mais pour donner des exemples de ce qu’il est possible de faire dans le monde numérique, afin d’améliorer notre empreinte carbone.

Dons

En 2020, nous avions réalisé un don au profit du Secours Populaire dans le cadre de notre initiative “Les 24 jours de l’email”. Malheureusement, cette année, faute de temps, nous n’avons pas continué l’organisation des 24 jours.

Du coup, cette année, même si la trésorerie n’est pas toujours au beau fixe, nous voulions quand même faire un geste de fin d’année. Chaque membre de l’équipe a proposé une association (WWF, Protect our Winters, En avant toute(s), Œuvres des pupilles des pompiers, …), et chacun a voté (deux voix par personne) pour les associations qui lui tenaient le plus à cœur.

Et ce sont les “Clowns de l’Espoir” qui ont remporté le plus de votes. Les Clowns viennent apporter un peu de légèreté dans les services pédiatriques du Nord Pas de Calais. N’hésitez pas à les soutenir (les autres assos sont très bien aussi ? ) !

Le Patron

El Patron, The Boss, De baas, Il capo, … Nouveau site internet, nouveau responsable produit, plein de nouvelles fonctionnalités, passage en Open Source, plein de nouveaux clients, … c’est rien de dire qu’on a bossé cette année sur notre éditeur email. D’ailleurs, je ne vais pas vous refaire la totale ici puisque Marion et Olivier l’ont déjà fait sur le blog du projet.

N’hésitez pas à nous contacter si vous désirez industrialiser la production de vos emails.

Faut bien bouffer à la fin du mois !

Il y aurait sans doute encore plein de choses à dire, mais on voulait aussi vous faire part d’une réflexion que l’on a souvent en interne. Beaucoup de monde connaît Badsender pour les nombreux contenus que nous publions depuis 2010, des lives, des articles, des livres blancs, des ressources, …

Mais tout ça prend du temps, et à la fin du mois, il faut bien faire manger nos familles (d’ailleurs elles ont faim un peu plus souvent qu’à la fin du mois).

C’est pour ça que depuis un certain temps, la vitrine commerciale de Badsender (pour promouvoir l’agence et Le Patron) prend toujours un peu plus de place. Ca a commencé il y a deux ans quand la page d’accueil de Badsender.com a cessé d’être dédiée au blog. Et vous avez peut être remarqué un peu plus d’emails commerciaux qu’avant (on va essayer de se limiter à un par mois).

Pour autant, nous nous engageons fermement à ce que nos articles ne deviennent pas du publi-rédactionnel. Nous voulons partager notre expertise avec la plus grande neutralité possible. Si vous vous en sortez seuls (avec éventuellement l’aide de nos contenus), c’est tant mieux.

Mais si vous avez besoin du coup de pouce d’un expert. Venez nous dire bonjour ? !

Merci !

Merci à tous, équipiers, clients, lecteurs, partenaires, copains concurrents, … de rendre cette aventure possible (merde je chiale maintenant). Et puis en 2022 on va bien s’amuser aussi (et stresser de temps en temps quand la Tréso sera tendue ?).

Je vous souhaite une année pleine d’escapades au grand air (faut pas aller bien loin pour se ressourcer), de découvertes et de délires variés.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *